Site de la commune d'Igny Démarches en ligne Contacter la mairie
Flash Info : Attention : l'accueil de la mairie et l'accueil des services techniques seront fermés au public les 30 avril et 9 mai 2018. I Scolaire et périscolaire : les attestations fiscales pour l'année 2017 sont disponibles dans l'Espace famille, rubrique « Edition de documents ».

Vivre à Igny

Bien vivre ensemble

Un règlement local sur la publicité et les pré-enseignes est en vigueur sur la ville d’Igny.

Tout Ignissois contacté par un professionnel de la publicité doit prendre connaissance de ce règlement en s’adressant au service urbanisme de la Mairie.

Stationnement unilatéral alterné

Dans la majorité des voies communales, le stationnement unilatéral alterné sur la chaussée est en vigueur (arrêté municipal du 20 janvier 1968). Cela signifie que le stationnement est autorisé :
  • du 1er au 15 du mois du côté des numéros impairs
  • et du 16 au 30 ou 31 du côté des numéros pairs.

Les voitures doivent être déplacées le dernier jour de chacune des deux périodes entre 20h30 et 21h (avec une tolérance de quelques heures à Igny). N’oubliez pas de changer votre véhicule de côté, au risque de perturber sérieusement la circulation et d’obtenir une contravention de 17 € (article R417-2).

Par ailleurs, le nombre de véhicules étant en augmentation constante, nous vous invitons à stationner le(s) vôtre(s) à l’intérieur de votre propriété si cela vous est possible.

Ne gênez pas la circulation 
Le Code de la Route précise en outre qu’« il est interdit de gêner la circulation ou le stationnement des autres passagers en stationnant sur les trottoirs, les passages pour piétons, les pistes cyclables, les emplacements réservés aux pompiers, bus, police… » au risque d’être passible d’une contravention de 135 €. Pour des raisons de sécurité, il est également interdit de se garer à des endroits gênant la visibilité comme la proximité d’une intersection, d’un passage à niveau ou un virage…
Le stationnement doit obligatoirement se situer sur la chaussée et non à cheval sur le trottoir.

Néanmoins, où il est matérialisé il est autorisé par marquage au sol ou décrochements de chaussée sur le trottoir.

Outre ces infractions, ces comportements s’avèrent particulièrement gênant et dangereux pour les nombreux piétons (collégiens, lycéens, personnes à mobilité réduite, poussettes, etc.) mais aussi pour tous les véhicules qui empruntent la rue.

Cas particuliers : dans certaines rues, les modalités de stationnement peuvent être différentes.

N’oubliez pas votre disque 
Les rues non concernées par le stationnement alterné disposent d’une signalétique qui indique ce qui doit être pratiqué en matière de stationnement.
  • Dans certains quartiers, comme la place Mendès-France ou la Place Stalingrad, ont été instaurées par arrêté municipal des zones bleues. Le stationnement y est autorisé pour une durée limitée (1h30), évitant le stationnement prolongé, pour que chacun ait accès plus facilement aux commerces et services de cette zone.
  • Des places « arrêt-minute », limitées à 15 minutes, existent également rue Jules Ferry et avenue de la République.
  • Des bornes de stationnement ont également été installées rue Gabriel Péri sur les places « arrêt-minute ». Elles indiquent que les 15 minutes sont écoulées.

 

> Le disque de stationnement indiquant l’heure d’arrivée est obligatoire, sous peine d’une contravention de 17 €.

Respectez les places pour personnes à mobilité réduite

Il est par ailleurs strictement interdit de se garer ou de s’arrêter même en restant au volant de son véhicule sur les places réservées aux personnes handicapées si vous n’êtes pas titulaire d’une carte GIG-GIC ou d’un carte européenne de stationnement.
Outre que vous encourrez une contravention, le respect de cette règle fait appel au sens civique de chacun.

Par temps de neige, glace ou verglas, les riverains sont obligatoirement tenus de casser la glace, balayer et relever la neige devant leur habitation, de façon à permettre le passage des piétons en toute sécurité et l’écoulement des eaux le long du caniveau.

En cas d’accident, les riverains peuvent être tenus pour responsables.

En complément des deux saleuses de la mairie, les Ignissois peuvent se porter volontaires pour le salage de leur rue si celle-ci présente des difficultés particulières (impasse, pente importante, difficultés d’accès…).

Si vous êtes volontaire, vous pouvez vous inscrire à l’accueil de la mairie. Deux sacs de sels vous seront distribués en début de saison (avec possibilité de réapprovisionnement).

Plus de renseignements au 01 69 33 22 25

Le règlement sanitaire départemental stipule : “ Le brûlage à l’air libre des ordures ménagères ou de tout autre déchet est interdit ”.

En cas de besoin contacter la police municipale au 01 69 33 11 05 ou 11 22.

Selon la réglementation nationale relative aux troubles de voisinage, à savoir le Code de la santé publique et notamment son articles R 1334-31 (décret du 31 août 2006) : aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé, qu’une personne en soit elle-même à l’origine ou que ce soit par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a la garde ou d’un animal placé sous sa responsabilité ».

Par arrêté municipal du 6 septembre 2012, à Igny :

  • l’usage en plein air d’outils à moteur (tondeuses, tronçonneuses, motoculteurs) est interdit :

– tous les jours avant 7h et après 19h
– les dimanches et jours fériés, du 21 mars au 21 décembre.

  • les travaux de bricolage utilisant des engins bruyants tels que scies, perceuses sont interdits :
– tous les jours avant 7h et après 19h
– les dimanches et jours fériés
Plus globalement, « les occupants de locaux d’habitation doivent prendre toutes les précautions pour que le voisinage ne soit pas troublé par les bruits émanant de ces locaux ». La réglementation s’applique donc à tous les bruits de voisinage. Ainsi chaines hifi, instruments et appareils de musique, appareils ménagers doivent être utilisées avec modération, dans le respect du voisinage.

Il en va de même des nuisances sonores dûes aux aboiements des chiens ou aux autres bruits émis par le voisinage (tapage diurne ou nocturne).

En effet, même avant 22h, tout bruit gênant peut-être sanctionné.

Néanmoins, en cas de trouble causé par un bruit de voisinage, la recherche du dialogue est la voie à privilégier.

Par exemple, vous pouvez rappeler à votre voisin les horaires d’utilisation de la tondeuse, lui demander de vérifier le niveau sonore de son appareil ou l’inviter à faire preuve davantage de civilité.

Engins à moteur :

Par arrêté municipal du 6 juin 2006, afin d’assurer la protection des espaces naturels boisés ainsi que le bon ordre et la tranquillité des riverains, la circulation des véhicules à moteur est interdite de manière permanente sur l’ensemble des domaines des Bois de la Normandie et des Bois Brûlés et le chemin le long de la Bièvre.

Tout dépôt sur la voie publique de benne, sable, matériaux ou autres, doit faire l’objet d’une demande d’autorisation de stationnement adressée à Monsieur le Maire, qui transmettra sa décision aux Services Techniques.

L’article 673 du code civil indique que : “ celui sur la propriété duquel avancent les branches des arbres, arbustes et arbrisseaux du voisin peut contraindre celui-ci à les couper.
Les fruits tombés naturellement de ces branches lui appartiennent. Si ce sont des racines, ronces ou brindilles qui avancent sur son héritage, il a le droit de les couper lui-même à la limite de la ligne séparative. Le droit de couper les racines, ronces et brindilles ou de faire couper les branches des arbres, arbustes et arbrisseaux est imprescriptible ”.

Par ailleurs, le propriétaire est responsable des dommages causés par ses végétaux (art. 1384 du code civil).
Dans le cas de terrains situés en bordure de la voie ferrée, et sauf dérogation préfectorale, il est interdit de planter des arbres de haute tige et des haies à moins de respectivement six et deux mètres de la limite légale du chemin de fer.
Les propriétaires sont tenus de tailler régulièrement leur haie au droit du trottoir afin de laisser libre le passage des piétons, bébé en poussette ou personnes à mobilité réduite.
Article 671

Il n’est permis d’avoir des arbres, arbrisseaux et arbustes près de la limite de la propriété voisine qu’à la distance prescrite par les règlements particuliers actuellement existants, ou par des usages constants et reconnus et, à défaut de règlements et usages, qu’à la distance de deux mètres de la ligne séparative des deux héritages pour les plantations dont la hauteur dépasse deux mètres, et à la distance d’un demi-mètre pour les autres plantations.

Les arbres, arbustes et arbrisseaux de toute espèce peuvent être plantés en espaliers, de chaque côté du mur séparatif, sans que l’on soit tenu d’observer aucune distance, mais ils ne pourront dépasser la crête du mur.

Si le mur n’est pas mitoyen, le propriétaire seul a le droit d’y appuyer les espaliers.

En cas de besoin, prendre RDV avec le conciliateur de justice au 01 69 33 11 19.

  • L’identification de votre animal est obligatoire. 
L’identification de votre compagnon, chien ou chat, est obligatoire. Le tatouage ou la puce électronique sont indispensables. Pour les déplacements dans l’espace européen, la puce électronique est obligatoire.
N’oubliez pas non plus de faire vacciner votre animal. Faire stériliser votre chatte peut aussi être une tranquillité pour vous-même et votre voisinage.
  • Animaux errants 
En cas de perte de votre animal, contactez le service de la police municipale, l’accueil ou le service d’astreinte (en dehors des horaires ouverts au publics) et les vétérinaires des communes avoisinantes.
La ville sous-traite à la SACPA ( Service pour l’assistance et le contrôle du peuplement animal) la capture des animaux errants sur la commune et leur mise en fourrière.
  • Vous êtes propriétaires de chiens de 1ère et 2ème catégorie 
Les chiens d’attaque et de défense de 1ère et 2ème catégorie (de type Pittbull, Américan Staffordshire ou Rotweiller) doivent être muselés et tenus en laisse sur la voie publique. Les pouvoirs de police du maire ont été étendus par une loi afin d’assurer la protection des personnes contre les chiens dangereux. Pour rappel, toute morsure d’une personne par un chien doit être déclarée en mairie.
– Le permis de détention
Depuis le 1er janvier 2010, tout propriétaire de chiens de 1ère et 2ème catégorie doit demander la délivrance d’un permis de détention par le maire. Afin de l’obtenir, le propriétaire doit fournir des pièces justifiant : l’identification du chien, la vaccination antirabique en cours de validité, l’assurance garantissant la responsabilité civile du propriétaire du chien ou de la personne qui le détient, la stérilisation du chien de 1ère catégorie, l’obtention par le propriétaire du chien ou le détenteur de l’animal de l’attestation d’aptitude, l’évaluation comportementale du chien lorsque celui-ci a atteint 8 à 12 mois. En cas de changement de commune de résidence, le permis de détention doit être présenté à la mairie du nouveau domicile.
– L’attestation d’aptitude
Le propriétaire ou détenteur de chiens de 1ère et 2ème catégorie est tenu d’être titulaire d’une attestation d’aptitude sanctionnant une formation portant sur l’éducation et le comportement canin ainsi que sur la prévention des accidents. La formation se déroule sur une journée.
– L’évaluation comportementale
Elle est obligatoire. Lorsque le chien n’a pas atteint l’âge auquel cette évaluation doit être faite (entre 8 et 12 mois), un permis provisoire est délivré au propriétaire.
– Rappel des races par catégorie
Les chiens de 1ère catégorie, dits chiens d’attaque : pit-bull, type américan staffordshire terrier, type mastiff, type tosa.
Les chiens de 2ème catégorie, dits chiens de garde et de défense : race american staffordshire terrier, race ou type rottweller, race tosa.
Quelle que soit sa catégorie, vous ne devez pas emmener votre chien dans les transports en commun, les lieux publics et d’une manière générale dans les locaux ouverts au public, à l’exception de la voie publique. Votre chien ne doit pas rester dans les parties communes des immeubles collectifs. Dans tous les lieux où sa présence n’est pas interdite, vous devez obligatoirement le tenir en laisse et muselé.
Pour tout renseignement complémentaire et délivrance de documents, contacter le service de la police municipale 01 69 33 11 22.
Déclaration de chiens dangereux
Remplir le formulaire accompagné des pièces demandées que vous trouverez en cliquant sur lien ci-dessous et en prenant rendez-vous avec la Police Municipale pour que puisse être établi le permis de détention provisoire et/ou définitif de votre chien : essonne.gouv.fr/Demarches-administratives/Securite-interieure-et-securite-civile/Chiens-dangereux/CHIENS-CATEGORISES

Adresses utiles

  • Clinique vétérinaire du Docteur Le Berre

193 Boulevard Marcel Cachin – 91430 Igny

01 69 41 39 14

veto-igny.fr

  • Groupe SACPA

Fourrière animale

RD 132 – 2 lieu dit “Les Emondants“ 91580 SOUZY LA BRICHE

Ouverture au public : 9h00–17h30 du lundi au vendredi et 9h00-13h00 le samedi

Tel : 01-69-92-08-53

  • Direction Départementale des Services Vétérinaires

Immeuble Europe 1 , 5/7 rue François Truffaut 91080 Courcouronnes

Standard :  01 69 87 31 00

www.essonne.gouv.fr

  • Clinique vétérinaire

26 route de Massy, 91380 Chilly Mazarin

01 69 79 03 81

  • Les urgences vétérinaires à domicile (VétoAdom)

Tel : 01 47 46 09-09

  • Société Protectrice des Animaux

01 60 82 32 93

la-spa.fr

Vous avez perdu ou trouvé un objet ? Signalez-le en cliquant ici.

Vous pouvez également contacter directement l’accueil de la mairie au 01 69 33 11 19 (23 avenue de la Division Leclerc).