Découvrir Igny

L’histoire

Citée au XIIIe siècle dans un cartulaire de Philippe Auguste sous le nom de « Rivus de Ignaco » l’origine du nom est incertaine et pourrait provenir d’Ini, Igni, Agny, Agnus, Aigné, mouton, (cf Michel Robin « Le Terroir de Paris » 1951).

Occupée par les Anglais pendant la guerre de Cent Ans, Igny n’a jamais possédé de château défensif, mais il semble que la tour actuelle du clocher, antérieure à la première partie romane de l’église, fut construite pour servir de tour de guet.

De nombreuses seigneuries se sont succédé :

  • les plus célèbres furent celles de la famille de Vigny, les ancêtres du poète Alfred de Vigny, de 1579 à 1651.
  • la famille d’Albertas entre 1651 et 1722
  • Claude Glucq, qui achète Vilgénis et ses fiefs (dont Igny) en 1722 et y reste jusque 1744. Il est issu de la famille des teinturiers des Gobelins et conseiller au Parlement de 1709 à 1741. 
  • les Bourbon-Condé de 1765 à 1789, quittant Igny suite à la Révolution française. En 1789, les Condé et Claude Leroy, bourgeois de Paris, possèdent 3/5ème des terres à Igny. A la révolution, les biens sont vendus, dispersés et partiellement rendus.

En 1790, François Collet devient le premier maire d’Igny, donnant son nom bien des décennies plus tard à la place face à la mairie. Dans les années 1820, la ville compte environ 630 habitants. 

Le château d’Igny (actuel bâtiment de la mairie) se retrouve aux mains de plusieurs propriétaires successifs, dont des notables et bourgeois de Paris. En 1912, Gustave Fayet achète le château d’Igny. Avec sa famille, il y vit jusqu’à sa mort en 1925. Monsieur Fayet est peintre et ami d’Odilon Rodon (peintre et sculpteur de renom dont la maison est à Bièvres), un mécène qui ornera les murs du château d’Igny de peintures de Van Gogh et d’autres. Il était le plus grand collectionneur de Gauguin.

« Il a tout fait avec art… Ses collections en témoignent, l’abbaye de Fontfroide et le petit château d’Igny, dans le pays de Bièvre… il a fait d’Igny, son charmant petit château, une très fine merveille. » – André Suares, poète et ami de Gustave Fayet.


Gustave Fayet fut également propriétaire de l’Abbaye de Fontfroide, près de Narbonne. Une exposition de photos et cartes postales sur le château d’Igny et la vie qu’y a passé le peintre a été organisée à Fontfroide en 2015.


En 1931, la municipalité rachète le château aux héritiers de Gustave Fayet pour en faire l’hôtel de ville qu’il est toujours aujourd’hui. 

Igny a donc vu se succéder des seigneurs, des nobles et des paysans. La vigne y fut longtemps cultivée, remplacée ensuite par les fraisiers. Ainsi, on retrouve les fraises sur le blason historique et sur le blason actuel. On y trouve également la couronne murale à trois tours (symbole des villes) et  deux castors représentant la Bièvre (rivière menant à Paris autour de laquelle se créé la vallée de la Bièvre).

Aujourd’hui le miel est à l’honneur avec l’installation de ruches et la production de miel ignissois. 


  • « Chroniques » de Gérard Bécu – édité par l’Atelier des Cinq Communes Germinal. Disponible toute l’année à la médiathèque d’Igny.
  • “Mémoires en Images” : Igny. Disponible toute l’année à la médiathèque d’Igny.
  • « Igny à travers les âges » d’André Cardinal
  • « De l’histoire d’Igny, des origines à 1953 » de Marcel Wolff, peut être consulté en mairie.
  • « La Vallée de la Bièvre » de Jacques de Givry et Francis Tack. Disponible dans certaines médiathèques du réseau CPS (avec la navette, possibilité de retrait sur Igny).
  • « La haute vallée de la Bièvre, une histoire au futur » de Florence Pizzorni-Itié. Disponible dans certaines médiathèques du réseau CPS (avec la navette, possibilité de retrait sur Igny).
  • « La Bièvre de Buc à Paris, une promenade autrefois » de Florence Pizzorni-Itié. Disponible dans certaines médiathèques du réseau CPS (avec la navette, possibilité de retrait sur Igny).
  • « L’Almanach de la Bièvre 2006 » de Serge Antoine et Florence Pizzorni-Itié.
  • « Le nouveau guide de la Vallée de la Bièvre » des A.V.B. Disponible toute l’année à la médiathèque d’Igny.
  • « Les étangs et rigoles du Plateau de Saclay » des A.V.B. Disponible toute l’année à la médiathèque d’Igny.
  • « Les cartes postales de la Vallée de la Bièvre »
  • Promenades à la découverte d’Igny – “Mémoire Vivante d’Igny”

Pour ces ouvrages, renseignements auprès des Amis de la Vallée de la Bièvre : www.amisvalleebievre.org